BNCI, quand l’internationalisation passait par l’Afrique

1944-1965

Dernière page du calendrier de la BNCI pour l'année 1944 - Archives historiques BNP Paribas


Le Comptoir national d’escompte de Paris (CNEP) est la première banque ancêtre de BNP Paribas à s’établir en Afrique, à la fin du XIXe siècle. Mais l’implantation sur le continent prend une toute autre ampleur avec la Banque nationale pour le commerce et de l’industrie (BNCI), dès les années 1940.

 

L’Empire colonial français, voie du dynamisme

A la suite du traité de libre-échange de 1860, signé entre la France et l’Angleterre, le CNEP a pris l’initiative de créer un réseau international. Dans les années 1890, il s’installe à Madagascar, en Tunisie, au Maroc, puis en Egypte en 1909. Mais le réel développement du Groupe sur le continent africain a lieu durant la Seconde Guerre mondiale avec la BNCI, sous l’impulsion de son directeur général Alfred Pose. En 1940, alors que la France est occupée, coupée en deux zones et que son économie est atone, la nécessité d’un développement à l’outre-mer s’impose. L’Empire colonial offre une voie pour se déployer et ancrer sa position à l’international : telle est la conviction de Pose, qui réunit en juin 1940 quelques collaborateurs afin de mettre en place cet axe de développement. Dès juillet, la BNCI prend le contrôle de la Banque de l’union nord-africaine, qui devient la BNCI Afrique (BNCIA). L’objectif est de donner une nouvelle dimension à ce petit établissement d’Alger, avant de créer d’autres sièges dans le pays. Dans le même temps, une agence est fondée à Casablanca, une autre à Saint-Louis du Sénégal.

 

FRAHBNPP_12Fi1_web

Immeuble de la BNCI Afrique, place de France à Casablanca vers 1950 – Archives historiques BNP Paribas

Un solide réseau en Afrique

Grâce à l’esprit d’anticipation d’Alfred Pose et à son goût des horizons lointains, la BNCI se forge une place croissante en Afrique avec des sièges ouverts en 1941 en Tunisie et en Guinée. La même année, la BNCI rachète le Crédit Foncier de Madagascar. Alors que Pose s’installe à Alger en 1942 pour poursuivre le développement de la BNCIA, une trentaine de sièges sont ouverts en Syrie et au Liban, qui étaient alors sous mandat français.
Pierre Ledoux, administrateur-directeur général de la BNCI Afrique (BNCI-A) de 1957 à 1962, puis directeur de BNP dès 1966, est un autre artisan de l’expansion de la banque, durant les années 1950. Lorsqu’il accède à la tête de la BNCIA, son réseau algérien comprend une quarantaine d’agences. Pierre Ledoux a notamment appuyé les actions confortant la reprise économique au Maroc en 1957 et y a relancé la création de nouvelles agences. Malgré le délicat contexte politique de l’Afrique du Nord entre 1954 et 1962, il parvient à mobiliser le personnel de la BNCIA et à maintenir une activité satisfaisante.
Dans le sillage de la découverte en 1957 du pétrole et du gaz sahariens, la BNCIA a accompagné les sociétés métropolitaines en leur fournissant des moyens de financement et d’investissements.

 

 

FRAHBNPP_1Fi261_web

Encart publicitaire du Crédit de Madagascar et de la Réunion, paru en 1952 dans la revue « Entreprise et Produits » – Archives historiques BNP Paribas

Après la décolonisation

Amorcée en Afrique dès 1956, la décolonisation entraîne une recomposition profonde du réseau bancaire dans la région.

Si la BNCI maintient ses réseaux d’agences en Tunisie et au Maroc après leur indépendance en 1956, ils sont ensuite transformés en filiales.

En créant en 1961, l’Union bancaire pour le commerce et l’industrie et la Banque marocaine pour le commerce et l’industrie (BMCI) en 1964 , elle met fin à ses activités directes dans ces deux pays.

 

 

FRAHBNPP_11Fi223

Agence de la BICI Congo à Pointe Noire dans les années 1970 – Archives historiques BNP Paribas

 

En Afrique de l’Ouest et centrale, la BNCI redéfinit les bases de son implantation en s’associant avec les nouveaux Etats indépendants, dans les Banques internationales pour le commerce et l’industrie (BICI). Ces établissements voient le jour à partir de 1962 au Sénégal, Cameroun, Congo et Gabon.

 

FRAHBNPP_11Fi220

Agence de la BICI Congo à Pointe Noire, service client et comptabilité  dans les années 1970 – Archives historiques BNP Paribas

 

En Algérie, indépendante depuis 1962, la BNCI puis la BNP, son successeur, ont maintenu les activités de la BNCI-Afrique. C’est à la suite d’une décision du gouvernement algérien retirant aux banques étrangères leur agrément en matière de commerce extérieur, entrée en vigueur le 1er novembre 1967, que la BNCI Afrique met un terme à ses opérations en Algérie. La filiale de la  BNP revendra son réseau à la Banque nationale d’Algérie le 12 janvier 1968.

 

 

 

 

Fermer

Nous contacter / Nous transmettre un document

Ce site revêt un caractère culturel et historique. Il n’a pas vocation à traiter les questions commerciales ou de relation bancaire.

Si vous détenez un document, une photo, concernant l’histoire de BNP Paribas et souhaitez le partager, ou bien vous désirez faire part de vos expériences ou souvenirs relatifs au Groupe, vous avez la possibilité de le faire ici.

En déposant ce document, vous certifiez en être propriétaire, et être titulaire des droits de propriété nécessaires à leur exploitation. Vous autorisez BNP Paribas à les utiliser dans le cadre du site Source d’Histoire.

Merci de nous indiquer l’origine des documents et de préciser toute information que vous jugerez utile à sa compréhension.

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à permettre l'accès et l'utilisation des fonctionnalités offertes par le site Source d'Histoire - http://histoire.bnpparibas. Les données sont destinées à BNP PARIBAS S.A.
Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à BNP Paribas – APAC TDC Val de Marne, TSA 30233- 94729 FONTENAY SOUS BOIS Cedex. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.

Fermer

Inscription à la newsletter Archives et Histoire BNP Paribas

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à permettre l'accès et l'utilisation des fonctionnalités offertes par le site Source d'Histoire - http://histoire.bnpparibas. Les données sont destinées à BNP PARIBAS S.A.
Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à BNP Paribas – APAC TDC Val de Marne, TSA 30233- 94729 FONTENAY SOUS BOIS Cedex. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.

Fermer

Téléchargement de fichiers

Je m'engage à faire un usage strictement privé des contenus téléchargés sur ce site

OK
Fermer

Vous venez d'ajouter un élément à votre sélection.

Vous pouvez retrouver vos contenus sauvegardés dans la rubrique "Mon espace" accessible depuis toutes les pages du site, en haut à droite.

Mon espace Français A+ A-

Pour retrouver ce contenu lors de votre prochaine visite, il suffit de créer un compte depuis cette rubrique, en cliquant sur :

ou en cliquant directement ici.

Fermer Bienvenue sur

Source d'Histoire

Depuis 1822, BNP Paribas est un acteur et un témoin historique des transformations de la société et de l'économie, en Europe et dans le monde. Nous vous invitons à découvrir nos récits et à partager nos archives et ce qu'elles disent sur un monde qui change de façon continue.
Jean Lemierre Jean Lemierre,
Président
du Groupe BNP Paribas