La révolution du back office dans les années 1930

1932-1966

Atelier IBM de la BNCI - Archives Historiques BNP Paribas


L’innovation peut prendre des formes diverses. Dans le secteur bancaire, l’une des plus grandes mutations a concerné l’organisation du travail. Dans les années 1930, la Banque nationale pour le commerce et l’industrie (BNCI) a ouvert la voie à cette révolution en séparant les tâches administratives et les tâches commerciales. C’est la naissance du « back office », avec la création de centres administratifs. Grâce à la rationalisation du travail et à son sens de l’innovation, la BNCI a su développer sa croissance durant ces années difficiles sur le plan économique.

 

  • Repartir sur de nouvelles bases

La Banque nationale pour le commerce et l’industrie (BNCI) est créée le 18 avril 1932, après la liquidation officielle de la Banque nationale de crédit (BNC), sévèrement touchée par la crise financière de 1929. Le changement de nom est un marqueur de renouveau, porté avec énergie par le directeur général Alfred Pose. Entouré de jeunes polytechniciens et diplômés d’HEC, Pose remodèle profondément la BNCI, notamment en rationnalisant l’organisation des personnels et des tâches qui leur sont affectées. Car il est impératif d’optimiser le temps de travail des employés, limité à huit heures par jour depuis la loi du 23 avril 1919. Les dépenses liées au personnel constituent l’essentiel des dépenses de fonctionnement de la banque, appelées « frais généraux ».

 

Pour gagner en rentabilité, la BNCI ferme une centaine de sièges peu rentables, entre 1932 et 1935. Elle s’inspire aussi du taylorisme qui connait une belle prospérité en Europe depuis les années 1920. Cette méthode, développée par l’ingénieur américain Frederick Winslow Taylor, préconise l’organisation scientifique du travail (OST) afin d’améliorer le rendement et les moyens de production.

 

  • Séparer pour mieux travailler

Avec Alfred Pose, la BNCI amorce un tournant majeur : la centralisation du travail administratif, distinct des postes commerciaux. Chaque employé se voit attribuer une tâche précise, correspondant à ses compétences. Dès les années 1930, la banque crée des centres administratifs qui permettent aux personnels en agence de se libérer des tâches de secrétariat, comptabilité et classification. Le premier ouvre à Bordeaux, en 1934.

 

D’autres centres régionaux suivent et permettent de centraliser les emplois de bureau, alors que la mécanographie vient révolutionner le secteur bancaire. C’est le début des traitements électro-comptables, avec des machines conçues pour faire gagner du temps – et par là même de l’argent. La BNCI se positionne comme précurseur en France, car cette organisation du travail distinguant administratif et commercial ne se généralisera en Europe que dans les années 1960-1970, avec le développement de l’informatisation.

 

FRAHBNPP_110.06.01

Vue partielle de l’annexe Barbès dans les années 1950, rue Sofia à Paris, regroupant les services administratifs parisiens de la BNCI – Archives historiques BNP Paribas

 

  • Des outils pour avancer

Dans le « back office », comme on l’appelle aujourd’hui, le matériel mécanographique transforme véritablement le travail. La banque doit gérer un nombre croissant de comptes clients et plusieurs dizaines de tonnes de papier sont utilisées chaque mois pour établir des bordereaux, pièces comptables, titres mobiliers, relevés de comptes… Il est donc nécessaire d’automatiser les opérations. Mariage réussi de la machine à écrire et de la calculatrice, la machine à calculer gagne sa place dans les bureaux, tout comme la machine à statistiques. La carte perforée est le support sur lequel l’opératrice de saisie tape des positions de compte, des chèques… Son avantage est d’être réutilisable, pour calculer chaque mois la paie du personnel ou conserver des données fixes.

Les machines à cartes perforées, parce qu’elles automatisent des opérations, éliminent en outre de nombreuses erreurs humaines. Avec la reproductrice, il devient possible d’inscrire une information sur plusieurs registres à la fois. Dans les nouveaux centres administratifs de la BNCI, tout est pensé pour optimiser les gestes. Des photographies de l’époque nous montrent ainsi des chaises sur rails, conçues pour faire gagner du temps lors des classements.

 

FRAHBNPP_110.16.01

Salle des trieuses et interclasseuses Bull (servant à réunir les cartes perforées en un seul lot) au centre Barbès de la BNCI (1954), rue Sofia à Paris – Archives historiques BNP Paribas

  • L’efficacité au service de la croissance

Née d’une faillite, la BNCI se donne les moyens de réussir. Au-delà des centres administratifs régionaux, cela se traduit concrètement par le rachat d’actifs de banques locales ou régionales en difficulté, telles que la Banque du Dauphiné dans le sud-est ou la Société nouvelle de la banque Adam (SNBA), dans le Pas-de-Calais. Cette politique commerciale, aussi volontaire qu’efficace, assoit la position de la BNCI.

La réorganisation du personnel s’applique dans tous les nouveaux sièges ouverts par la banque : on en compte soixante-dix en 1936. À chaque fois, le département Organisation, logé au sein de l’Inspection générale, se charge de former les nouvelles équipes aux méthodes de l’établissement. Le rendement est amélioré dans les bureaux comme aux guichets, où les employés peuvent se consacrer à la clientèle et au développement commercial. À l’aube de la Seconde Guerre mondiale, la BNCI s’affirme comme la banque française la plus dynamique.

 

FRAHBNPP_ 109.02.17

Salle comptabilité et mécanographie au centre de conservation des titres de la BNCI à Dinan (France) en 1939 – Archives historiques BNP Paribas

Fermer

Nous contacter / Nous transmettre un document

Ce site revêt un caractère culturel et historique. Il n’a pas vocation à traiter les questions commerciales ou de relation bancaire.

Si vous détenez un document, une photo, concernant l’histoire de BNP Paribas et souhaitez le partager, ou bien vous désirez faire part de vos expériences ou souvenirs relatifs au Groupe, vous avez la possibilité de le faire ici.

En déposant ce document, vous certifiez en être propriétaire, et être titulaire des droits de propriété nécessaires à leur exploitation. Vous autorisez BNP Paribas à les utiliser dans le cadre du site Source d’Histoire.

Merci de nous indiquer l’origine des documents et de préciser toute information que vous jugerez utile à sa compréhension.

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à permettre l'accès et l'utilisation des fonctionnalités offertes par le site Source d'Histoire - http://histoire.bnpparibas. Les données sont destinées à BNP PARIBAS S.A.
Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à BNP Paribas – APAC TDC Val de Marne, TSA 30233- 94729 FONTENAY SOUS BOIS Cedex. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.

Fermer

Inscription à la newsletter Archives et Histoire BNP Paribas

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à permettre l'accès et l'utilisation des fonctionnalités offertes par le site Source d'Histoire - http://histoire.bnpparibas. Les données sont destinées à BNP PARIBAS S.A.
Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à BNP Paribas – APAC TDC Val de Marne, TSA 30233- 94729 FONTENAY SOUS BOIS Cedex. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.

Fermer

Téléchargement de fichiers

Je m'engage à faire un usage strictement privé des contenus téléchargés sur ce site

OK
Fermer

Vous venez d'ajouter un élément à votre sélection.

Vous pouvez retrouver vos contenus sauvegardés dans la rubrique "Mon espace" accessible depuis toutes les pages du site, en haut à droite.

Mon espace Français A+ A-

Pour retrouver ce contenu lors de votre prochaine visite, il suffit de créer un compte depuis cette rubrique, en cliquant sur :

Fermer Bienvenue sur

Source d'Histoire

Depuis 1822, BNP Paribas est un acteur et un témoin historique des transformations de la société et de l'économie, en Europe et dans le monde. Nous vous invitons à découvrir nos récits et à partager nos archives et ce qu'elles disent sur un monde qui change de façon continue.
Jean Lemierre Jean Lemierre,
Président
du Groupe BNP Paribas