Le Comptoir national d’escompte de Paris : la banque des libraires ?

1848

Pavillon principal du siège du CNEP au 14 rue Bergère à Paris, vers 1882 - Archives historiques BNP Paribas - cliché du Studio Chevojon


En 1848, la Monarchie de Juillet est plus qu’essoufflée : elle est usée par de fortes tensions politiques, sociales et économiques. Les nombreuses faillites de banques créent un sentiment de défiance et l’accès au crédit est bloqué. Afin de relancer l’activité commerciale, l’idée, déjà émise lors de la révolution de 1830, est de créer des comptoirs d’escompte dont la seule mission serait de pratiquer l’escompte de traites commerciales. Au lendemain de la révolution de février 1848, des libraires, tous républicains, s’impliquent dans la création du Comptoir national d’escompte de Paris (CNEP).

 

Au tournant de la Révolution

En début d’année 1848, le pays va mal. La mauvaise récolte de blé de l’été 1846 engendre une grave pénurie et une hausse des prix, qui met à mal une classe ouvrière déjà touchée par la paupérisation. Pour pallier ce manque, du blé est importé de Russie mais ces dépenses pèsent lourdement sur les réserves de la Banque de France. Depuis 1844, de nombreux particuliers et entreprises ont en outre investi dans des émissions de titres de compagnies ferroviaires étrangères, réduisant d’autant l’épargne mobilisable dont l’économie française a besoin. Entre 1846 et 1848, 829 établissements bancaires, souvent de faible envergure, font faillite.
Les opposants républicains de Louis-Philippe, « roi des Français » depuis 1830, s’appuient sur ce contexte difficile pour asseoir leur mouvement. Des émeutes éclatent en province puis dans la capitale, où le peuple de Paris se soulève à la suite de fusillades. Le 24 février 1848, Alphonse de Lamartine proclame la Seconde République et le soir-même, un gouvernement provisoire est formé. Le 4 mars, Louis-Antoine Garnier-Pagès est nommé ministre des Finances. L’une de ses mesures pour redresser la situation économique désastreuse du pays, endetté et figé, est la création d’établissements spécialisés dans l’escompte. Il faut agir vite et se passer, dans un premier temps, des banquiers enlisés dans leurs difficultés. A Paris, des libraires, éditeurs et politiques donnent l’impulsion nécessaire à ce projet.

 

Les hommes de la situation

Le ministre des Finances fait appel à son cercle proche pour bâtir les fondements des comptoirs d’escompte, dont celui de Paris : son secrétaire d’Etat Eugène Duclerc et surtout Antoine-Laurent Pagnerre, libraire éditeur à Paris depuis 1824 et secrétaire général du gouvernement provisoire. Tous trois ont forgé leur amitié dans leur combat républicain. Pagnerre a d’ailleurs publié en 1842 une « Histoire politique et financière depuis Henri IV jusqu’à nos jours », écrite par Garnier-Pagès et Duclerc.
Dès le 7 mars 1848, Garnier-Pagès crée 69 comptoirs d’escompte dans les plus grandes villes françaises. Ces comptoirs sont complétés par des sous-comptoirs spécialisés par branches industrielles et par des magasins généraux abritant les marchandises mises en gage. Le 8 mars 1848, le Comptoir national d’escompte de Paris (CNEP) est créé. Garnier-Pagès, Duclerc et Pagnerre ont été rejoints par le journaliste et homme politique Armand Marrast, mais aussi par une cohorte de libraires éditeurs : Louis Hachette, Langlois, Charles Gosselin, Ambroise Firmin-Didot ainsi que le fondeur de caractères Hippolyte Biesta. Car le métier d’éditeur et libraire subit directement les insuffisances du système de crédit français : il nécessite une immobilisation de capitaux pour fabriquer les livres, avant même leur mise en vente. La création d’un comptoir d’escompte a fait l’objet d’un débat au Cercle de la librairie dès le 29 février 1848 et les membres se sont déclarés favorables à ce projet, soutenu par Pagnerre.

 

FRAHBNPP_4Fi53

Antoine-Laurent Pagnerre, Mars 1848 – Archives historiques BNP Paribas

 

Pagnerre, au carrefour des pouvoirs

 

Les libraires et éditeurs ne sont pas les seuls concernés de près par le crédit. D’autres corps de métiers parisiens ont besoin d’escompter les traites commerciales. Mais la révolution de 1848 est une période charnière. Pour ces grands commerçants du livre, qui ont une claire vision de la situation et une proximité avec le pouvoir, elle cristallise la volonté d’avancer avec efficacité sur le sujet économique. Pagnerre, nommé adjoint au maire de Paris en février 1848 et présent au gouvernement provisoire, est un homme d’influence dans l’édition comme en politique. Il a fondé le Comptoir central de la librairie en 1840 et le Cercle de la librairie en 1847. De toute évidence, ses idées innovantes ont été de la première importance dans la création du Comptoir national d’escompte de Paris, dont il prend la tête brièvement à ses débuts – avant de céder la place à Hippolyte Biesta, secondé par le banquier Alphonse Pinard.

Au fil des années, le CNEP démontre son utilité. Le nouvel établissement, né d’une révolution, prendra une place croissante dans le secteur bancaire français en devenant dès 1860 une banque de financement du commerce international. Les éditeurs de Lamartine, de la Comtesse de Ségur, Girault de Saint-Fargeau et Louis Blanc ont ainsi fait œuvre commune pour servir leurs intérêts, en concordance avec ceux du pays.
Fidèle à son histoire, BNP Paribas est aujourd’hui encore la principale banque des éditeurs.

Fermer

Nous contacter / Nous transmettre un document

Ce site revêt un caractère culturel et historique. Il n’a pas vocation à traiter les questions commerciales ou de relation bancaire.

Si vous détenez un document, une photo, concernant l’histoire de BNP Paribas et souhaitez le partager, ou bien vous désirez faire part de vos expériences ou souvenirs relatifs au Groupe, vous avez la possibilité de le faire ici.

En déposant ce document, vous certifiez en être propriétaire, et être titulaire des droits de propriété nécessaires à leur exploitation. Vous autorisez BNP Paribas à les utiliser dans le cadre du site Source d’Histoire.

Merci de nous indiquer l’origine des documents et de préciser toute information que vous jugerez utile à sa compréhension.

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à permettre l'accès et l'utilisation des fonctionnalités offertes par le site Source d'Histoire - http://histoire.bnpparibas. Les données sont destinées à BNP PARIBAS S.A.
Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à BNP Paribas – APAC TDC Val de Marne, TSA 30233- 94729 FONTENAY SOUS BOIS Cedex. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.

Fermer

Inscription à la newsletter Archives et Histoire BNP Paribas

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à permettre l'accès et l'utilisation des fonctionnalités offertes par le site Source d'Histoire - http://histoire.bnpparibas. Les données sont destinées à BNP PARIBAS S.A.
Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à BNP Paribas – APAC TDC Val de Marne, TSA 30233- 94729 FONTENAY SOUS BOIS Cedex. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.

Fermer

Téléchargement de fichiers

Je m'engage à faire un usage strictement privé des contenus téléchargés sur ce site

OK
Fermer

Vous venez d'ajouter un élément à votre sélection.

Vous pouvez retrouver vos contenus sauvegardés dans la rubrique "Mon espace" accessible depuis toutes les pages du site, en haut à droite.

Mon espace Français A+ A-

Pour retrouver ce contenu lors de votre prochaine visite, il suffit de créer un compte depuis cette rubrique, en cliquant sur :

ou en cliquant directement ici.

Fermer Bienvenue sur

Source d'Histoire

Depuis 1822, BNP Paribas est un acteur et un témoin historique des transformations de la société et de l'économie, en Europe et dans le monde. Nous vous invitons à découvrir nos récits et à partager nos archives et ce qu'elles disent sur un monde qui change de façon continue.
Jean Lemierre Jean Lemierre,
Président
du Groupe BNP Paribas