3 rue d`Antin : une adresse de renom

Temps de lecture : 4min Nombre de likes : 5 likes

L’hôtel particulier situé au 3, rue d’Antin à Paris a été au cœur de l’Histoire avant de devenir l’emblème et le centre décisionnel de BNP Paribas.

L’hôtel principal de la rue d’Antin, situé au n°3, a été construit entre 1720 et 1722 par l’architecte Jean-Baptiste Leroux pour Étienne Bourgeois de Boynes, parlementaire et trésorier de la Banque royale de Law.

Le cadre du mariage de Napoléon et de Joséphine

Saisi comme bien national à la Révolution, l’hôtel situé 3 rue d’Antin est loué à la mairie du IIe arrondissement de Paris. Et sert alors de cadre à un mariage prestigieux : celui de Napoléon Bonaparte et Joséphine de Beauharnais, le 9 mars 1796, avec Barras et Tallien comme témoins. Joséphine, rajeunie de plusieurs années sur l’état civil pour la circonstance, attendit son futur époux pendant deux longues heures… et Bonaparte fut domicilié sur place, au 3 rue d’Antin !

Archives historiques BNP Paribas
Salon du mariage au 3, rue d’Antin à Paris, buste de Joséphine de Beauharnais – Archives historiques BNP Paribas

Le 3 rue d’Antin : un siège prestigieux pour une banque

Roger Nougaret, ancien responsable du département Archives & Histoire de BNP Paribas raconte les trois vies de l’Hôtel de Mondragon, 2017

Racheté en 1869 par la Banque de Paris, l’hôtel devient le siège de la Banque de Paris et des Pays-Bas en 1872, puis le siège opérationnel de BNP Paribas en 2000. D’importants travaux permettent d’adapter ces locaux aux besoins de la banque et de les relier aux hôtels voisins, tout en conservant les façades et les salons. La banque a parfaitement respecté la décoration d’origine et a encouragé le travail de restauration et d’authentification des peintures, trumeaux et encadrements de porte.

L’orangerie

C’est à la fin des années 1950 que Jean Reyre, directeur général puis président de la banque de 1948 à 1969, a l’idée de réaliser une Orangerie à l’emplacement de l’ancienne cour intérieure de l’hôtel, occupée par les guichets du service des coupons. Désormais, par ce hall central imaginé par le décorateur Jansen, on accède aux bureaux de la direction générale et aux salons de réception. Au-dessus de l’Orangerie, se trouve une des salles des marchés du Groupe.

L’Orangerie – Archives historiques BNP Paribas

Aimer cette page