Avec la BNP, j’ai le choix des cartes

Temps de lecture : 2min Nombre de likes : 0 likes

Cette affiche publicitaire met en scène une main présentant la gamme de cartes bleues commercialisées à la Banque nationale de Paris (BNP). Une carte bleue Visa Premier se détache de la série de cartes montrée au premier plan.

Lancée en France en 1967, la carte bleue a mis un peu plus de 10 ans à devenir un moyen de paiement banalisé. Boudée par les commerçants à cause de son coût, concurrencée par le chèque ou les espèces et perçue comme un produit de luxe, la CB commence à percer à partir des années 1980. Sa progression s’amorce avec le déploiement en 1981 des guichets automatiques de banque (GAB), qui permettent aux clients de consulter le solde de leur compte et l’historique des 10 dernières opérations ou encore de recevoir des messages de la banque. Des services attrayants que n’offraient pas jusqu’ici les distributeurs automatiques de banque (DAB), simples machines à cash.
De plus, la mise en oeuvre de l’interbancarité en 1984 a provoqué un développement très rapide du nombre de cartes en circulation en France. En 1986, le pays compte ainsi plus de 5 millions de porteurs. C’est à cette période de démocratisation de la carte bancaire que le Groupement carte bleue inscrit à sa gamme un nouveau produit : la carte Visa Premier. Il s’agit d’une carte haut de gamme dans l’esprit des cartes Gold étrangères, destinée aux particuliers à forts revenus et offrant une série de services spécifiques. Elle s’ajoute à la carte internationale, créée en 1974. Le lancement du service Premier marque les débuts de la stratégie de segmentation, visant à offrir un produit spécifique à une clientèle bien identifiée.

Affiche avec la BNP, j'ai le choix des cartes - Archives historiques BNP Paribas
Affiche avec la BNP, j’ai le choix des cartes – Archives historiques BNP Paribas
Aimer cette page