Le CNEP participe à l’Emprunt national 5% de 1915, agence de Saint-Germain-en-Laye

Temps de lecture : 1min Nombre de likes : 0 likes

Cette affiche du Comptoir national d’escompte de Paris (CNEP), placée dans l’agence de Saint-Germain-en-Laye, appelle sa clientèle à participer au 1er emprunt de la Défense nationale, lancé en 1915. Les sommes que les Français prêtaient à l’Etat pour financer l’effort de guerre leur rapportaient une rente annuelle à hauteur de 5%.

Quand les banques contribuent à l’effort de guerre
Les banques françaises ont apporté un appui décisif au financement de la guerre 1914-1918, puis de la reconstruction.
Alors que les pouvoirs publics font face à des besoins financiers exceptionnels, en partie liés à la durée du conflit, ils lancent 4 grands “emprunts de la Défense nationale” (1915, 1916, 1917 et 1918).
De leur côté, les banques mobilisent leur réseaux afin de drainer l’épargne des Français. Ces 4 emprunts de la Défense nationale, émis sous la forme de rente perpétuelle à partir de 1915, sont les plus connus grâce aux affiches aux fortes allégories patriotiques qui couvrirent les façades des agences bancaires.

Aimer cette page