Les services de la BNP à votre service : compte de femme mariée

Temps de lecture : 1min Nombre de likes : 0 likes

Cette page publicitaire de la BNP, diffusée en 1967, met en scène les mains d’une femme glissant un chéquier dans son sac à main. Elle s’inscrit dans le cadre de sa campagne de presse autour sa gamme de services : compte de chèques, compte courant, compte spécial d’épargne, compte de femme mariée… Le message s’adressant spécifiquement à la clientèle féminine fait clairement écho à la loi du 13 juillet 1965 sur les régimes matrimoniaux, permettant aux femmes mariées d’ouvrir un compte sans l’autorisation de leur mari.

Les femmes : des clientes comme les autres

Si avant 1965, la Banque nationale pour le commerce et l’industrie (BNCI) avait publié à l’attention des femmes un petit livret pédagogique autour des questions d’argent, c’est la première fois que la banque interpelle directement la clientèle féminine. Cette publicité préfigure la campagne de presse nationale que la BNP a déployée en 1968 à l’adresse du public féminin. Ce document reflète aussi la culture commerciale offensive de la BNCI dont a hérité la BNP.

Aimer cette page