En 1848 commençait l’histoire de BNP Paribas en France

Temps de lecture : 7min Nombre de likes : 1 likes
Prospectus du Comptoir national d'escompte de Paris, 1895 - Archives historiques BNP Paribas

Prospectus du Comptoir national d'escompte de Paris, 1895 - Archives historiques BNP Paribas

Tags :

Le 7 mars 1848, le gouvernement provisoire de la République française décide de créer des établissements de crédit à court terme dans les plus grandes villes de France. Cette initiative répond alors à une urgence : enrayer la crise économique qui frappe le pays depuis deux ans en relançant le crédit aux entreprises. Parmi les 69 comptoirs d’escompte mis en place à travers l’hexagone cette année-là, figurent deux banques à l’origine de la branche française de BNP Paribas. Zoom sur 2 pionniers au service de leur économie régionale : le Comptoir national d’escompte de Paris (CNEP) et le Comptoir national d’escompte de Mulhouse (CNEM).

Le Comptoir national d’escompte de Paris, une banque née de la crise économique et de l’engagement des libraires

Le Comptoir national d’escompte de Paris a été créé le 8 mars 1848 sous l’action conjointe de l’Etat, de la ville de Paris et d’un groupement de libraires éditeurs parisiens. Ces derniers, à l’instar de nombreux entrepreneurs et commerçants, sont en effet fragilisés par la crise économique qui paralyse la France. Comment fonctionner si les traites entre commerçants et fournisseurs ne sont plus acceptées ? Tel est l’enjeu à l’origine de leur engagement dans la mise en place du CNEP.

Extrait du décret de création du Comptoir national d’escompte de Paris prononcé en 1848 – Archives historiques BNP Paribas
Extrait du décret de création du Comptoir national d’escompte de Paris prononcé en 1848 – Archives historiques BNP Paribas

S’ils ne sont pas les seuls concernés par le crédit, les libraires, proches du pouvoir politique républicain, ont donné l’impulsion nécessaire au projet visant à restaurer le crédit aux entreprises et la confiance.

Médaillons des fondateurs du CNEP, installés en haut de l'Atrium du siège de la banque au 14 rue Bergère à Paris - Archives historiques BNP Paribas
Médaillons des fondateurs du CNEP, installés en haut de l’Atrium du siège de la banque au 14 rue Bergère à Paris

Dès sa création, le CNEP démontre son utilité. A partir de 1860, à la suite du traité de libre-échange avec l’Angleterre, il élargit ses activités au financement des entreprises françaises à l’étranger. C’est ainsi qu’il ouvre ses premières agences à Shanghai et Calcutta. La tradition internationale du Groupe existe déjà !

Vue de Clive Street à Calcutta, où fut ouverte l'agence du CNEP - Archives historiques BNP Paribas
Vue de Clive Street à Calcutta, où fut ouverte l’agence du CNEP – Archives historiques BNP Paribas

Au fil de près de 2 siècles de fusions et rapprochements bancaires, le Comptoir national d’escompte de Paris a changé de nom et de gouvernance. Il a laissé la place à la BNP, puis à BNP Paribas, mais sa vocation originelle perdure : contribuer au financement de l’économie.

Pour en savoir plus, découvrez la vidéo « L’escompte, la formule de crédit à court terme qui a financé l’économie française jusque dans les années 1960 », avec Patrice Baubeau, de l’Université Paris-Ouest La Défense.

Le CNEM, un établissement au service du développement industriel du nord-est de la France

Le Comptoir national d’escompte de Mulhouse a été créé le 11 mars 1848 à l’initiative de l’Etat et d’un groupe de manufacturiers alsaciens, représentant les secteurs du textile et de la mécanique. Il fait preuve d’un grand dynamisme et s’appuie sur l’activité régionale florissante. Il rachète de nombreux établissements dans le Nord-Est mais aussi à Lyon, Marseille, Le Havre et Paris.

Au début des années 1900, cet établissement, au point de départ de la généalogie de BNP Paribas, est devenu l’une des premières banques régionales françaises.

Découvrez en vidéo son histoire méconnue avec Nicolas Stoskopf, professeur émérite à l’Université de Haute Alsace.

Le Saviez-Vous ?

Si l’histoire française de BNP Paribas remonte à 1848, la banque ancêtre la plus ancienne du Groupe a été fondée en 1822 au Royaume uni des Pays-Bas, associant alors les provinces belges et néerlandaises. Créée à Bruxelles par l’acte royal du 13 décembre 1822 de Guillaume 1er, la Société Générale des Pays-Bas pour favoriser l’industrie nationale, devenue Société générale de Belgique en 1830, a joué un rôle essentiel dans l’histoire économique et industrielle de la Belgique. De 1822 à 1998, l’institution a changé de nom à plusieurs reprises et a connu des fusions. En 1998, elle rejoint le Groupe belgo-néerlandais Fortis. Puis en 2009, BNP Paribas rachète la branche belge de Fortis qui devient BNP Paribas Fortis.
C’est la date de 1822 que le Groupe BNP Paribas célèbrera à travers le monde, à l’occasion de son bicentenaire en 2022.

Pour en savoir sur les origines de BNP Paribas, découvrez sa généalogie

Aimer cette page

Vous avez aimé cette histoire ?

Car nous avons encore beaucoup à vous raconter !