Quand la BNP, Disneyland Paris et le Journal de Mickey sensibilisaient les jeunes à l’Euro

Temps de lecture : 4min Nombre de likes : 5 likes

 
En 1998, alors que les principaux acteurs économiques disposent de 2 ans pour accompagner leurs clientèles vers la nouvelle monnaie unique, la banque et ses deux partenaires conçoivent un mini Journal de Mickey dédié à l’apprentissage de l’Euro. Avec une diffusion à 3 millions d’exemplaires en français dans tout l’Hexagone, cette initiative se révèle être l’une des plus vastes opérations de sensibilisation des jeunes à l’Euro menée à cette époque. Le projet s’inscrit aussi dans le droit fil des différentes initiatives qu’a initiées la BNP à destination de la jeunesse depuis 1969.

Gratuit, le mini Journal de Mickey de 20 pages, intitulé « L’euro c’est facile » a été diffusé à partir du 7 décembre 1998 dans les 2050 agences de la BNP en France. Il a aussi été distribué à tous les jeunes visitant le parc Disneyland Paris. Une version anglaise fut également proposée à partir de janvier.

Conçu conjointement avec les experts Euro de la BNP et la rédaction du Journal de Mickey, cette édition vise à expliquer de manière ludique et pédagogique ce qu’est la nouvelle monnaie unique à de jeunes publics. Ainsi, le journal comporte 4 pages pédagogiques intitulées « Claire et Bruno », des jeux et des gags de l’élève Ducobu ayant comme fil rouge l’Euro, ainsi qu’une bande dessinée de 8 pages des Castors juniors intitulée « la soupe aux sous ». Par ailleurs, un concours comportant des questions sur l’Euro permet au moins de 18 ans de gagner 1000 passeports annuels pour Disneyland.

Pages de l’exemplaire du Journal de Mickey réalisé par la BNP et ses partenaires autour de l’Euro -1998, cote 57AH108, Archives historiques BNP Paribas

Cette action s’inscrit dans la continuité du programme soutenu d’accompagnement de la clientèle professionnels comme particuliers de la banque vers le passage à l’Euro. La banque a ainsi déployé des dispositifs de médiation variés, à la fois permanents et temporaires au sein de son réseau d’agences tels que son Eurokiosque dès novembre 1997 et ses Euro Angels.

Ce projet de la BNP datant de 1998 peut être rapproché aujourd’hui de la sensibilisation à l’éducation financière que BNP Paribas a déployée auprès des publics jeunes en partenariat avec les éditions Bayard, dans le cadre de la Global Money Week 2024. La proximité avec la jeunesse reste une préoccupation majeure de BNP Paribas depuis la fin des années 1960, comme en témoignent les actions qui ont jalonnées l’histoire de la banque.

Aimer cette page