Journée internationale des droits des femmes 2023 : revivez plus d’un siècle d’évolution en images

Temps de lecture : 10min Nombre de likes : 3 likes
Photo extraite du magazine La BNP et les femmes, mettant en scène une femme accédant à ses valeurs dans un coffre de la BNP, Place Vendôme à Paris, Juillet 1968.

Photo extraite du magazine La BNP et les femmes, mettant en scène une femme accédant à ses valeurs dans un coffre de la BNP, Place Vendôme à Paris, Juillet 1968. - Archives historiques BNP Paribas

Tags :

De la fin du XIXe siècle à aujourd’hui, le rôle des femmes dans la banque a évolué de façon continue, comme l’illustrent les collections photographiques et les archives de BNP Paribas. D’abord employées administratives entre 1880 et 1930, elles jouent ensuite un rôle clé dans la révolution mécanographique, puis elles contribuent au développement de l’informatique dans les années 1950. Viennent ensuite dans les années 1960, le temps de leur indépendance financière et de la progression de leur taux d’activité. Découvrez une sélection de documents qui racontent l’histoire de l’émancipation des femmes chez BNP Paribas en tant que clientes et employées.

A l’occasion de la journée internationale des droits de la femme 2023, le département Archives et Histoire de BNP Paribas vous invite à découvrir une sélection d’archives retraçant l’histoire des femmes dans la Banque et faisant l’objet d’une exposition interne.

1880 – 1930 : Les femmes, des recrues pour les services administratifs des banques

Au cours des années 1880, les banques ont créé de nouveaux services administratifs et ont commencé à embaucher des femmes pour y travailler. Elles étaient réputées minutieuses et appliquées et occupaient des emplois dans les bureaux des coupons et titres, des services de recouvrement et remboursement, du portefeuille, de comptabilité, de suivi des dossiers clients…Dans les années 1930, les banques s’inspirent du taylorisme en rationnalisant l’organisation de leurs activités, ce qui conduit à la création de centres regroupant exclusivement les tâches administratives. Les effectifs féminins progressent de façon continue et jouent un rôle clé dans ces usines tertiaires.

Opératrice détachant les coupons des titres de valeurs mobilières, 1939 - © Archives historiques BNP Paribas
Opératrice détachant les coupons des titres de valeurs mobilières, 1939 – © Archives historiques BNP Paribas

Les femmes œuvrent dans les coulisses de la conservation de titres de la Conninais en Bretagne

La Banque nationale pour le commerce et l’industrie (BNCI) a mis en place la conservation de Titres de la Conninais en 1938, pour centraliser en un seul endroit les manipulations manuelles des titres et des coupons, ainsi que leur traitement comptable. Les employées, en majorité des femmes, découpent les coupons associés aux titres et les collent sur des feuilles, en indiquant la date et le nom de la personne qui en a touché le montant. Les femmes sont également chargées de trier, classer et comptabiliser les titres.

Frahbnpp 6fi255 2
Une employée de la BNCI consulte des dossiers de clients dans la salle de conservation de titres au domaine de la Conninais, [1930 – 1950], cote 6Fi255-2 – Archives historiques BNP Paribas
Vaste salle de traitement des dossiers clients au centre de gestion des titres de La Conninais, 1939 – © Archives historiques BNP Paribas
Des employées à leur poste dans la salle de traitement des dossiers clients, Domaine de la Conninais, 1939, cote 6Fi239-1 – © Archives historiques BNP Paribas
Frahbnpp 6fi238 1
Un groupe d’employées à leur poste codifient des opérations liées aux titres des clients, 1939, cote 6Fi238-1 – Archives historiques BNP Paribas

1930-1960: les femmes actrices de la révolution mécanographique

Pour contenir les coûts de traitement qui grimpent en flèche et gérer la quantité croissante de comptes, d’écritures et de pièces comptables, les banques adoptent les nouvelles méthodes d’organisation du secteur industriel. C’est d’abord la mécanisation de la manipulation du document papier, puis son traitement à l’aide de machines comptables de bureau.
Les femmes sont partie prenante de la transformation des méthodes de travail opérées au sein des banques, qui font d’elles des icônes de la révolution bancaire mécanique et du traitement de l’information de masse.

An operator captures data using a calculating and writing machine at a BNCI Paris administrative centre, [1950-1965], 6Fi292-6.

Une opératrice saisit des données grâce à une machine à calculer et à écrire dans un centre administratif parisien de la BNCI, [1950-1965], cote 6Fi292-6 – Archives historiques BNP Paribas

1 4
Pool of IBM Proof cheque processing machines at BNCI, [1950-1960], 10Fi789

Pool de machines de traitements de chèques IBM Proof à la BNCI, [1950-1960], cote 10Fi789 – Archives historiques BNP Paribas

1 4
Cheque processing at the BNCI Cash and Transfer Centre in Paris, using an IBM Proof machine, [1950-1960], 11Fi743.

Traitement des chèques au Centre des caisses et des virements de la BNCI à Paris, avec une machine IBM Proof, [1950-1960], cote 11Fi743 – Archives historiques BNP Paribas

1 4
Portfolio department in the Paris central annex of the BNCI: operators record accounting data on machines of the American brand Burroughs, 1952, rating 10Fi60-1.

Service du portefeuille à l’annexe centrale parisienne de la BNCI : des opératrices enregistrent des données comptables sur des machines de la marque américaine Burroughs, 1952, cote 10Fi60-1 – Archives historiques BNP Paribas

1 4

Juillet 1965 : les femmes mariées, des clientes comme les autres ?

Le 13 juillet 1965, les femmes mariées deviennent clientes à part entière des établissements financiers grâce à la loi sur la famille, leur accordant le droit de travailler et d’ouvrir un compte bancaire sous leur propre nom et sans l’autorisation de leur époux. Cette révolution sociétale majeure ouvre la voie à l’émancipation des femmes, dont le taux d’activité progresse en continu dans les années 1960. En 1962, une femme mariée sur deux est active. Dans le sillage de cette loi, les banques ont accompagné la clientèle féminine dans leur indépendance financière à travers une série d’actions pédagogiques et de communication.

Guichet automatique de banque de la BNP en 1986, Avenue des Champs Elysées – Archives historiques BNP Paribas
Agence de la BNP située Avenue des Champs Elysées : des clientes retirent des espèces dans l’un de ses guichets automatiques, 1986 – Archives historiques BNP Paribas

Les femmes : au service des clients et en première ligne

Dans les années 1960, la Banque nationale pour le commerce et l’industrie (BNCI) développe et modernise ses agences. Mobilier, espace d’accueil avec de la confidentialité, décor, tout est repensé pour offrir une expérience agréable au client. Avec cette nouvelle approche stratégique, les femmes occupent des postes d’accueil et de conseil. Elles ne sont plus cantonnées aux activités dites de «back-office».

BNCI branch advisers in Sarcelles welcome their clients to private booths, 1964, rating 7Fi103.

Des conseillères de l’agence BNCI à Sarcelles accueillent leur clientèle dans des isoloirs privés, 1964, cote 7Fi103 – Archives historiques BNP Paribas

1 3
BNCI branch advisers in Sarcelles welcome their clients to private booths, 1964, rating 7Fi104

Des conseillères de l’agence BNCI à Sarcelles accueillent leur clientèle dans des isoloirs privés, 1964, cote 7Fi104 – Archives historiques BNP Paribas

1 3
Bank Company switchboard operators, [1960-1968], 11Fi904

Opératrices du standard téléphonique de la Compagnie bancaire, [1960-1968], 11Fi904 – Archives historiques BNP Paribas

1 3

Les femmes au cœur des bureaux de dactylographie

Apparue à la fin du XIXe siècle et intégrée aux centres administratifs de la banque lors de la rationalisation de ses activités dans les années 1920, la dactylographie s’est très vite féminisée. Outil incontournable pour un métier brassant des volumes de papier et de données significatifs, la machine à écrire s’est perfectionnée au fil des innovations technologiques.

Une dactylographe de la BNCI tape sur une machine à écrire Hermès, [1950-1960], cote 10Fi790.
Une dactylographe de la BNCI tape sur une machine à écrire Hermès, [1950-1960], cote 10Fi790 – Archives historiques BNP Paribas
Centre administratif de la BNP à Montreuil-sous-Bois (France) en 1974, cote 7Fi238, cliché du Studio Chevojon.
Centre administratif de la BNP à Montreuil-sous-Bois (France) en 1974, cote 7Fi238, cliché du Studio Chevojon – Archives historiques BNP Paribas

De la mécanographie à l’informatique

En 1957, le Comptoir national d’escompte de Paris (CNEP) commande le plus gros ordinateur de gestion développé en Europe, le Bull Gamma 60. Il est mis en service en 1961 après une période d’intégration. Dans la continuité de la mécanographie, les femmes contribuent au déploiement de cette nouvelle technologie.

A travers le monde

La féminisation des effectifs du Groupe a débuté en France à partir des années 1880, pour s’amplifier dans les années 1960 dans le sillage d’évolutions sociétales. Cette tendance s’observe aussi sur les cinq continents où le Groupe est implanté depuis ses origines.

Employed at the headquarters of the Banque Internationale pour le Commerce et l’Industrie (BICI) Côte d’Ivoire in Abidjan, 1984, rating 4Fi1217-10.

Employée au siège de la Banque internationale pour le commerce et l’industrie (BICI) Côte d’Ivoire à Abidjan, 1984, cote 4Fi1217-10 – Archives historiques BNP Paribas

1 3
In front of the vaults of the BNP agency in Macao, China, 1991, score 4Fi1148.

Devant la salle des coffres de l’agence de la BNP à Macao en Chine, 1991, cote 4Fi1148 – Archives historiques BNP Paribas

1 3
In the BNP offices in New Delhi in 1991, rating 4Fi1129-3

Dans les bureaux de la BNP à New-Delhi en 1991, cote 4Fi1129-3 – Archives historiques BNP Paribas

1 3

Diversité et inclusion dans les équipes de la banque

La progression des femmes au sein du Groupe a été continue. Elles exercent tous les métiers de la banque en assumant des responsabilités allant de l’opérationnel à l’encadrement. Si certaines activités telles que l’informatique sont encore peu féminisées, BNP Paribas s’inscrit dans des coalitions citoyennes visant à réduire ces écarts.

Première de couverture du magazine interne de BNP Paribas, Ambitions : l’équipe projet Internet prend la pose, 2000, cote PER1/2000/1/001.
Première de couverture du magazine interne de BNP Paribas, Ambitions : l’équipe projet Internet prend la pose, 2000, cote PER1/2000/1/001 – Archives historiques BNP Paribas

Découvrez d’autres contenus autour de l’histoire des femmes et la banque.

Aimer cette page