Destruction de l’agence du CNEP à Dunkerque durant la Guerre 1914-1918

Temps de lecture : 1min Nombre de likes : 0 likes

Cette carte postale montre la destruction de l’agence du Comptoir national d’escompte de Paris (CNEP) survenue lors de son bombardement par avions dans la nuit du 25 au 26 juillet 1918.

Située à 40 km de la ligne du front, Dunkerque est la cible régulière de bombardements. Elle a subi plus de 200 assauts par avions et par canons de très longue portée durant la Guerre 1914-1918. C’est dans ce contexte que l’agence du CNEP subit cette destruction la dernière année du conflit.

Le personnel de l’agence fait preuve de beaucoup de courage pendant ces événements : parmi eux, un veilleur est enseveli sous les décombres pendant sa ronde et dégagé seulement après une heure de travail; deux employées parcourent les rues de Dunkerque sous les bombes pour prévenir de la catastrophe, d’autres participent au déblaiement. Par ailleurs, enfermés dans les salles fortes lors du bombardement, les documents importants de la banque sont sauvegardés.

C’est grâce aux propositions de gratifications aux membres du personnel, retrouvées dans le dossier d’une employée, que nous avons connaissance de ces événements.

Aimer cette page