La banque à portée de main, la banque libre service

Temps de lecture : 1min Nombre de likes : 0 likes

Cette affiche montre un exemple de guichet automatique de la BNP. Il s’agit ici d’une mise en avant des opérations et prestations bancaires en libre service.

Si la carte bleue a connu des débuts difficiles en France, sa diffusion s’accélère à partir de 1981 avec l’introduction des Guichets automatiques (GAB), offrants des services nouveaux aux clients tels que la consultation du solde de son compte ou de l’historique des 10 dernières opérations, virements et versements d’espèces. Ces transformations du dispositif technique ont profondément changé les habitudes des clients qui auparavant effectuaient ce type d’opérations au guichet physique.
C’est ainsi qu’émerge progressivement le concept de “banque libre-service” s’appuyant sur la généralisation des appareils performants offrant une gamme étendue de services aux clients. Après les premières installations de 1981 à Aix-en-Provence, Marseille et Paris, le nombre de GAB n’a cessé de croître : 400 en 1984, 1400 en 1993, 2180 fin 1997.
Grâce à son informatique performante, la BNP a pu maintenir la disponibilité et la fiabilité de ses guichets libres-services 24h sur 24 et 7 jours sur 7.

Désormais, le rôle de service de la banque passe en grande partie par les automates et les télécommunications, ce qui n’exclut pas non plus l’activité de conseil et de promotion des produits en agences. Et c’est pourquoi, l’espace de l’agence s’articulera par la suite autour d’une partie libre-service et une partie conseil physique.

Aimer cette page