La Compagnie bancaire, l’innovation comme principe

Temps de lecture : 4min Nombre de likes : 1 likes
Action de la Compagnie bancaire, 1975 - Archives historiques BNP Paribas

Action de la Compagnie bancaire, 1975 - Archives historiques BNP Paribas

Structure particulièrement innovante créée en 1959, la Compagnie bancaire fédère un groupe de sociétés dans le domaine des financements spécialisés.

L’histoire de la Compagnie bancaire commence par celle de l’Union financière d’entreprises françaises et étrangères (UFEFE) créée par Jacques de Fouchier en 1946. L’objet de cette société consiste à fournir aux entreprises un service qu’elles ne trouvent pas auprès des autres banques : des crédits à court terme pour le financement de l’importation en France de matières premières au bénéfice des industries exportatrices. Le lancement du Plan Marshall en 1949 met fin au rôle spécifique de l’UFEFE qui fusionne alors avec la Banque française d’acceptation pour devenir, en 1950, l’Union française de banques (UFB), spécialisée dans le financement du matériel d’équipement.

L’UFB préside à la création de quatre nouvelles sociétés :

– l’Union de crédit pour le bâtiment (UCB) en 1951 pour le financement du logement ;
– le Crédit à l’équipement des ménages (CETELEM) en 1953 pour le crédit à la consommation et l’équipement électroménager ;
– la Compagnie française d’épargne et de crédit (CFEC) en 1954 pour les crédits immobiliers à long terme ;
– la Société d’études et de gestion des centres d’équipement (SEGECE) en 1956 pour les investissements commerciaux et la distribution.

Agence regroupant les filiales de la Compagnie bancaire, Perpignan – Archives historiques BNP Paribas
Agence regroupant les filiales de la Compagnie bancaire, Perpignan – Archives historiques BNP Paribas

Une holding pour fédérer les nouvelles sociétés

C’est pour faire face à cette croissance rapide qu’est créée la Compagnie bancaire en 1959 : société holding du groupe, elle exerce un rôle central à l’égard de ses filiales (financement, orientation et contrôle). Jacques de Fouchier en devient le premier président, et ses actions sont introduites en Bourse en 1961. La Banque de Paris et des Pays-Bas, son actionnaire principal, y joue un rôle majeur à partir de 1966, suite aux modifications de la réglementation bancaire des années 1965-1967.

La Compagnie bancaire se développe en Europe : elle reprend COFICA (crédit automobile, camions et tracteurs agricoles), crée CARDIF en 1973 (compagnie d’assurance-vie par capitalisation) puis Cortal (banque sans guichet) et Arval Service Lease (gestion de parc automobile des entreprises). Cetelem crée Findomestic en Italie en 1985.

En 1997, la Banque Paribas et la Compagnie bancaire décident de fusionner : à la suite d’une OPE de Paribas sur la Compagnie bancaire, un nouvel ensemble dénommé Paribas est formé en 1998.

Aimer cette page

Vous avez aimez cette histoire

Car nous avons encore beaucoup à vous raconter !