39-41 rue de Grenette : BNP Paribas au coeur de Lyon depuis un siècle

Temps de lecture : 5min Nombre de likes : 0 likes
Entrée de l'agence 39 rue Grenette à Lyon - Cliché de Lacompagny/Jean-Erick Pasquier

Entrée de l'agence 39 rue Grenette à Lyon - Cliché de Lacompagny/Jean-Erick Pasquier

L’histoire bancaire lyonnaise remonte au Moyen-Âge, aux foires, aux banquiers italiens et au négoce de la soie. D’abord dominé par les banques familiales issues du monde de l’industrie et de la soierie, le secteur financier lyonnais voit ensuite l’arrivée des institutions bancaires créées par les décrets de 1848 puis 1863. Symbole de la banque moderne, ces premiers grands établissements de crédit, en phase de constitution de leur réseau d’agences, sont attirés par la masse des capitaux circulant et les nouveaux besoins en services bancaires. Ils ouvrent leurs enseignes lyonnaises au cours du dernier quart du XIXe siècle, comme par exemple le Comptoir national d’escompte de Paris (CNEP) qui s’installe, en 1868, 9 rue Bât-d’Argent, dans le nouveau quartier des affaires, aménagé au cœur de la Presqu’île, par le préfet Vaïsse.

Du quai de Retz à la rue Grenette

Tout en contribuant au dynamisme des affaires, ces nouvelles banques, de stature nationale, viennent concurrencer directement les banques régionales sur leurs marchés historiques. C’est dans ce contexte que le Comptoir d’escompte de Mulhouse (CEM) rachète la banque De Riaz Audra & Cie en 1910. Fondée à la fin du XVIIIe siècle par une famille drapière suisse, elle a son siège 10, quai de Retz (aujourd’hui Jean-Moulin), adresse prestigieuse à l’époque.
En octobre 1914, la Banque nationale de crédit (BNC), filiale autonome du CEM chargée de reprendre son réseau français en 1913, achète l’ensemble immobilier des 39-41 rue Grenette, entre Rhône et Saône. Sans tarder, la banque démarre la construction d’un immeuble pour sa succursale lyonnaise, trop à l’étroit dans ses locaux du quai de Retz et trop à l’écart du quartier des banques.

Vue de l’immeuble du 39-41rue Grenette à Lyon – Cliché de Laurence Bosc
Vue de l’immeuble du 39-41rue Grenette à Lyon – Cliché de Laurence Bosc

De l’agence à la direction régionale

Dès son ouverture en septembre 1922, la succursale Lyon-Grenette est la plus importante de la BNC. Accompagnant avec succès la croissance économique de la région lyonnaise, elle passe sous les enseignes successives de la Banque nationale pour le commerce et l’industrie (BNCI) puis de la BNP. L’un des premiers centres administratifs régionaux, chargé de la comptabilité et du recouvrement pour le Sud-Est de la France, y est créé en 1936. Puis, la rue Grenette héberge la première direction régionale en 1975 et la première salle des marchés régionale en 1988.
Plusieurs campagnes de travaux se sont succédé avec plus particulièrement l’aménagement des terrasses du sixième étage, puis en 2000, le surbaissement des allèges des trois fenêtres du centre de la façade pour créer les accès spécifiques au hall des automates, ouvrant largement l’agence sur son environnement historique, l’une des plus grandes zones commerçantes d’Europe.
Inclus dans le périmètre du Vieux Lyon inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1998, l’immeuble, outre l’agence bancaire et la direction régionale, abrite un centre banque privée.

Vous souhaitez en savoir plus l’histoire de cet ensemble immobilier, feuilletez la brochure 39-41 rue Grenette – Lyon de la collection « immeubles remarquables de BNP Paribas ».

Fronton de l’entrée avec le relief allégorique de Mercure – Cliché de Laurence Bosc
Fronton de l’entrée avec le relief allégorique de Mercure – Cliché de Laurence Bosc
Aimer cette page

Vous avez aimez cette histoire

Car nous avons encore beaucoup à vous raconter !