Pierre Ledoux (1914-2005), une figure marquante du Groupe BNP Paribas

Temps de lecture : 6min Nombre de likes : 0 likes
Pierre Ledoux en 1971- Archives historiques BNP Paribas

Pierre Ledoux en 1971- Archives historiques BNP Paribas

Homme d’action à l’envergure internationale, Pierre Ledoux réalise notamment le chantier de la fusion de la BNCI et du CNEP, qui donne naissance à la BNP.

Pierre Ledoux est né à Bordeaux en 1914. Peu après ses études supérieures (HEC et droit), il est mobilisé pour la Seconde Guerre mondiale, puis entre au ministère des Finances où il devient inspecteur des Finances en 1943. Souhaitant rejoindre les Français libres, il gagne Alger par l’Espagne. Il sert d’abord dans l’administration des Finances du gouvernement provisoire, puis participe aux campagnes militaires de France et d’Allemagne en 1944-1945, qui lui valent la croix de guerre.
La paix revenue, il participe à la mission financière française en Extrême-Orient, dans le contexte difficile des débuts de la décolonisation. Il est ensuite attaché financier à l’ambassade de France à Washington, où il travaille à l’exécution du Plan Marshall.

Bâtisseur du réseau international de la BNCI

En janvier 1951, il entre comme secrétaire général à la Banque nationale pour le commerce et l’industrie (BNCI). C’est alors la plus petite des grandes banques françaises de dépôts, fraîchement nationalisées, mais c’est aussi la plus dynamique. Elle est encore peu internationale et Ledoux apporte son expérience et son goût des horizons lointains.
En 1956, il est nommé directeur général de la BNCI Afrique où il donne la mesure de ses qualités opérationnelles : cette filiale rayonne alors, avec une très grande autonomie, sur un vaste territoire comprenant le Maghreb, mais aussi le Liban, la Syrie, l’Irak et… le Canada et Panama. La période est marquée par le bouillonnement politique de la décolonisation.

Naissance de la BNP

En 1963, il devient directeur général de la BNCI. Le 4 mai 1966, le ministre français de l’Economie et des finances annonce la fusion de la BNCI et du Comptoir national d’escompte de Paris (CNEP) pour former la Banque nationale de Paris (BNP), nouveau leader bancaire français. Pierre Ledoux est nommé directeur général de la nouvelle banque et va être l’artisan de sa réussite, grâce à son entente avec le président Henry Bizot, qui vient du CNEP.
Pour réussir la fusion de ces deux banques très complémentaires, mais aux cultures d’entreprise radicalement différentes, Ledoux a mis en place des principes et actions qui ont créé une culture du rapprochement à la BNP, et ont pu servir par la suite pour effectuer d’autres observations d’envergure ; en ne considérant pas la fusion comme une absorption, mais comme un nouveau projet et une nouvelle banque ; en allant vite dans la constitution des équipes et le lancement des premiers projets ; en brassant les équipes pour créer un nouvel état d’esprit.

Ouvrir de nouveaux horizons

Pierre Ledoux est resté directeur général de la BNP jusqu’en 1971, puis a été président jusqu’en 1979. Il a multiplié les voyages et recherché une position internationale conforme à son rang national. Le réseau international a été renforcé sur des points clé du développement futur de la banque en Asie (Hong-Kong, Singapour, rapprochement avec la Chine) et aux Etats-Unis, notamment en Californie où les initiatives de constitution d’un réseau (1971) puis de rachat de Bank of the West (1979) ont eu une belle postérité.
Pierre Ledoux a assumé pleinement la campagne publicitaire « Votre argent m’intéresse », qui a brisé le tabou de l’argent en France en 1973. Il a également signé en 1973 un partenariat avec le tournoi de tennis de Roland Garros qui n’a fait que s’amplifier depuis. Il est parti en retraite en 1979.
Passionné par la jeunesse, la formation et l’ouverture internationale, il fonde en 1997 la « Fondation Pierre Ledoux – jeunesse internationale », pour faciliter la formation des jeunes par les voyages internationaux. C’est un président d’honneur heureux qui assiste à la création de BNP Paribas en 2000, l’opération lui rappelant la hardiesse de la création de la BNP en 1966.

Aimer cette page

Vous avez aimé cette histoire ?

Car nous avons encore beaucoup à vous raconter !