Henry Bizot, le premier président de la BNP

Temps de lecture : 3min Nombre de likes : 0 likes
Henry Bizot (1901-1990) - Archives historiques BNP Paribas

Henry Bizot (1901-1990) - Archives historiques BNP Paribas

En 1966, Henry Bizot devient président de la BNP, nouvel établissement né de la fusion de la BNCI et du CNEP.

Au CNEP

Licencié en droit et en lettres, Henry Bizot est reçu en 1925 au concours de l’inspection des Finances. Il entre au Comptoir national d’escompte de Paris (CNEP) en 1930 comme secrétaire général adjoint, après un bref passage au cabinet de Raymond Poincaré.

Mobilisé au début de la Seconde Guerre mondiale, il est blessé en 1940, près de Montmirail. En décembre 1944, il s’engage dans la résistance et rejoint la division Leclerc.
Après la guerre, il reprend sa carrière au siège du CNEP,  rue Bergère, multiplie les voyages, en Inde et en Australie notamment. Nommé directeur général de l’établissement en 1958, puis président en 1964, il cherche à le moderniser.

La naissance de la BNP

Le 1er mai 1966, le ministre des Finances Michel Debré lui apprend la fusion entre le CNEP et la Banque nationale pour le commerce et l’industrie (BNCI), pour former une nouvelle banque, la Banque nationale de Paris (BNP), dont il reçoit la présidence. Son entente et sa complémentarité avec Pierre Ledoux, directeur général, sont l’une des raisons majeures de la réussite de cette fusion.

Atteint par la limite d’âge, Henry Bizot se retire en 1971, avec la légitime fierté d’une mission accomplie. Président d’honneur de la BNP, il est aussi président directeur général de la French American Banking Corporation (FABC), président de la BNCI-Océan Indien, vice-président de l’Institut catholique de Paris, administrateur de divers autres organismes ou sociétés.

Aimer cette page

Vous avez aimé cette histoire ?

Car nous avons encore beaucoup à vous raconter !