Paribas aux Etats-Unis 2/2 : une implantation en 1960

Temps de lecture : 5min Nombre de likes : 0 likes
Archives historiques BNP Paribas

Archives historiques BNP Paribas

Dès le début du 19e siècle, la Banque de Paris et des Pays-Bas (Paribas) devient un acteur très important sur le marché international, notamment aux Etats-Unis et en Amérique latine (financement des chemins de fer, entre autres). D’abord fondée sur des relations personnelles entre dirigeants, son implantation formelle ne date que de 1960.

Baltimore & Ohio Railroad, 1875 – New York Public Library Digital Collections
Baltimore & Ohio Railroad, 1875 – New York Public Library Digital Collections

1960 : Fondation de Paribas Corporation à New York

La mise en œuvre du plan Marshall, en 1947, rapproche Paribas des Etats-Unis et c’est alors qu’en 1960, Jean Reyre prend l’initiative, avec le soutien de ses amis de Wall Street (Lehman), de créer une investment bank à New York sous le nom de Paribas Corporation, qui sera suivie peu après, en 1964, d’une filiale à Londres. Ce sera l’occasion pour Paribas de se frotter aux méthodes anglo-américaines qui domineront, par la suite, le monde financier international (euro-bonds…).

Jean Reyre – Archives historiques BNP Paribas
Jean Reyre – Archives historiques BNP Paribas

Warburg-Paribas-Becker

Dans les années 1970, Paribas s’allie à S.G. Warburg, la merchant bank britannique la plus en pointe et à l’origine du développement du marché de l’euro-dollar. Ils décident alors, en 1974, de s’associer avec une investment bank américaine de Chicago, A.G. Becker, spécialisée dans le financement du commercial paper. Paribas Corporation se fond dans une nouvelle entité commune avec Warburg et Becker à New York.

Après quelques années et faute d’une vision commune entre les trois partenaires, Warburg-Paribas-Becker est cédé, en 1984, à Merryl Lynch, dont Paribas devient actionnaire.

New York, 1980 – New York Public Library Digital Collections
New York, 1980 – New York Public Library Digital Collections

Ameribas

A la même époque, la Bank of America, qui cherchait à prendre pied dans les marchés financiers internationaux, rechercha le concours de Paribas. C’est l’époque où furent créés successivement Ameribas à Luxembourg, un véhicule financier destiné à faciliter le placement d’emprunts de sociétés européennes, et la banque Ameribas, qui permit aux Américains de se familiariser avec la banque d’affaire à la française.

Le déploiement d’un réseau bancaire aux Etats-Unis

En 1978, l’International Banking Act marque un tournant essentiel : il permet aux filiales des établissements bancaires étrangers d’exercer leurs activés dans un cadre de régulation unique pour tout le pays et à l’égal de leurs collègues américains. Paribas est autorisé à opérer et s’installe dès lors dans les principales villes américaines, d’abord à New York, puis Chicago, Miami…

Michel François-Poncet, futur président de Paribas, sera l’artisan majeur de ces installations. Ce réseau se développe pour une partie importante dans le financement du négoce pétrolier et dans le secteur des public utilities. En 1987, Paribas crée un département spécialisé Médias et Cinéma à Los Angeles, qui participe au financement de quelques grands films américains.

Tournage en California, années 1930 – From the New York Public Library Digital Collections
Tournage en California, années 1930 – From the New York Public Library Digital Collections

Dans le domaine des fusions et acquisitions, il faut enfin souligner le rôle majeur joué en 1997 par Paribas, dont les liens avec la compagnie d’assurance Equitable Life ont permis l’acquisition de cette société par le groupe Axa.

En 2000, à l’issue de la prise de contrôle de Paribas par la BNP, les deux banques fusionnent leurs dispositifs pour créer une seule succursale sous le nom de BNP Paribas.


Ne manquez pas les débuts de l’histoire de Paribas aux Etats-Unis

Aimer cette page

Vous avez aimé cette histoire ?

Car nous avons encore beaucoup à vous raconter !